site en français site en allemand site en anglais
SCI

Conséquences fiscales du défaut d’immatriculation des SCI constituées avant le 1er juill. 1978


L’art. 44 de la loi n° 2001-420 du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques a institué, pour les sociétés civiles immobilières constituées avant le 1er juill. 1978, une obligation d’immatriculation avant la date butoir du 1er nov. 2002. Au plan juridique, le non-respect de cette obligation d’immatriculation emporte, pour une société civile immobilière (SCI), la perte de sa personnalité morale à compter de cette date. Cette perte de personnalité morale n’entraîne pas sa dissolution mais sa requalification en société en participation ainsi qu’un transfert du patrimoine de la société vers ses associés. Au plan fiscal, dans la mesure où la perte de la personnalité morale n’entraîne pas dissolution de plein droit du contrat social, les conséquences fiscales liées à cette perte sont limitées. Ainsi, il n’y a pas lieu de constater une cessation d’entreprise, au sens des articles 201 et 221 du CGI au motif que la perte de la personnalité morale ne s’accompagne pas d’un changement de régime fiscal. En revanche, le transfert de propriété des éléments d’actif de la société civile immobilière au profit de ses associés résultant de la perte de la personnalité morale, s’analyse en une sortie d’actif entraînant la constatation d’une plus ou moins-value au niveau de la société civile. Toutefois, il est admis que cette sortie d’actif ne donne lieu à aucune taxation immédiate si les biens concernés sont repris au bilan fiscal de la société en participation pour la valeur à laquelle ils figuraient à l’actif de la société civile concernée.

Par ailleurs, la circulaire CIV 2002-12 D1 du 31 déc. 2002 relative à l’immatriculation des sociétés créées avant 1978 du 26 déc. 2002, publiée au n° 88 du Bulletin officiel du ministère de la justice, a précisé que la seule conséquence qui résulte du défaut d’immatriculation est la perte de la personnalité morale et la requalification en société en participation. Or toute société en participation peut demander son immatriculation selon la procédure applicable aux sociétés nouvelles. Elle bénéficie à compter de celle-ci de la personnalité morale. Ainsi, la transformation d’une société en participation en société de droit entraîne la création d’une personne morale nouvelle. Il en résulte donc un transfert de propriété des biens détenus par la société en participation au bénéfice de la société transformée. D’un point de vue fiscal, lorsqu’elle ne s’accompagne pas de modifications importantes du pacte social, il est possible, sous certaines conditions énumérées ci-après, de ne pas tirer toutes les conséquences fiscales liées, en principe, à une opération de transformation d’une société de fait en société de droit (conséquences de la cessation d’entreprise). Ainsi, il est admis de ne procéder ni à la taxation immédiate des bénéfices réalisés avant la transformation et non encore imposés, ni à la taxation immédiate des plus-values latentes afférentes aux biens inscrits à l’actif du bilan fiscal de la société en participation, si ces biens sont repris pour la même valeur à l’actif de la société transformée. Il est précisé que cette condition n’est pas réputée satisfaite si la transformation s’accompagne de modifications importantes du pacte social (objet, siège social, associés...).


Référence :
- Rép. min. budget n° 4295 à M. Jean-Christophe Lagarde ; J.O. A.N. Q 5 févr. 2013, p. 1307
Date de l'article: 15 février 2013
photo aléatoire

  • Les annonces immobilières de l'office notarial de baillargues
  • Présentation de l'ONB
  • Actualités
  • A qui vous adresser?
  • Tarifs et interventions
  • consultation en ligne - Pay What You Want
  • offres d'emploi des notaires de baillargues, notaire hérault
  • ONB ovalie
  • Hommage à Dominique Grasset
  • Partenaires des notaires
  • Contact, plan d'acces
  • Liens
  • A propos du site
  • Plan du site
OFFICE NOTARIAL DE BAILLARGUES
340 rue des Écoles
Baillargues
34748 VENDARGUES CEDEX
Tel. (33) 04 67 87 66 15
Fax (33) 04 67 70 06 51